Pourquoi je n'ai pas aimé Wonder Woman. [spoil]

Je traîne un peu à écrire mes articles, mais le mois dernier nous sommes allés voir Wonder Woman avec mon Barbu, et j'ai eu envie de vous donner mon avis. Cet article comporte des spoils, si vous ne l'avez pas vu et que vous souhaitez le voir, passez votre chemin, cordialement, bisous.


Alors, au début, je ne m'attendait à rien. Je connais peu Wonder Woman, je sais que c'est une amazone, une guerrière qui vit dans une société matriarcale, mais c'est tout. J'étais juste curieuse de voir une super héroïne avoir (enfin) son propre film, j'avais hâte de voir comment cela avait été traité.


La première partie du film m'a assez plu , même si la position du personnage en mode petite chose fragile qu'il faut protéger me faisait déjà tiquer : je sais pas, on parle d'une amazone là, pas d'une empotée. Et ça s'est sérieusement gâté avec l'arrivée de Chris Pine, alias Steve Trevor dans le film. Alors, je n'ai rien contre l'acteur personnellement, mais contre son personnage, beaucoup. Il m'a littéralement pourri le film et ce pour un certain nombre de raisons :

  • Il partage autant, si ce n'est plus, de répliques que l'héroïne du film. Et euh, moi je pensais que le film c'était Wonder Woman, et pas Steve Trevor. En soit, c'est pas si grave, c'est juste que pour une fois que c'est un film à propos d'une femme, il faut qu'il y ait quand même un Mâle comme faire valoir. Je pensais naïvement qu'un film en 2017 pourrait dépasser ça, mais en fait non. Et puis le fait que ce soit lui qui passe pour le héros à la fin, que ça soit grâce à lui qu'elle débloque son potentiel, non, juste non quoi. On est pas obligées de passer par les Mâles pour exister. Zut à la fin.
"Regardez-moi, je monopolise la parole tandis que la femme reste à sa place de simple admiratrice"
  • Ils font passer Wonder Woman pour une bécasse sans cervelle. Alors oui, elle a vécu tout sa vie sur une île coupé du monde, mais ça ne veut pas dire qu'elle est bête à bouffer du foin. Sérieusement, la scène ou Trevor lui parle de sexe m'a donné envie de quitter la salle. Qu'on s'entende : qu'ils en parlent ne me gêne pas, mais là, c'était plus sous couvert d'éducation qu'autre chose et j'ai trouvé ça totalement déplacé. On remet le Mâle dans sa position d'être de savoir qui inculque à la pauvre femme sans cervelle les choses de la vie. Bonjour le malaise.


  • Tout ce que les hommes retiennent d'elle, c'est son physique. Alors oui, elle est jolie, on a plutôt envie de la regarder, mais c'est Wonder Woman bordel. On est pas obligé de la reluquer sur tous les plans du film. De voir les hommes baver dès qu'ils la regardent. C'est une femme, une amazone, pas un vulgaire bout de viande chez le boucher.


En fait, rien qu'avec ces 3 raisons là, vous voyez déjà que j'ai pas apprécié le film. La mise en avant de Chris Pine m'a tout gâché, et le traitement fait de Wonder Woman m'a vraiment mise en colère. Pour moi une Amazone, c'est une femme forte, indépendante, badass, pas une godiche paumée et niaise à souhait.

Ouais, Parce que ça aussi ça m'a fait grincer. Ok, elle met l'amour au premier plan, ça peut être super noble si le personnage ne passait pas pour aussi niais. Là-dessus, peut-être que c'est la Version Française qui a joué, mais sérieusement, on peut aussi parler d'amour sans avoir l'air d'avoir 4 ans. Enfin, ça m'agace que tout ce qu'il peut y avoir de bien dans ce personnage soit brisé par le simple fait qu'elle soit une femme. Et une femme vue par les yeux de notre société actuelle.

Je sais bien que finalement, ça n'a rien de bien étonnant, c'est un énième blockbuster américain, donc pour faire du chiffre, que ça soit rentable, il faut un certain nombre d'ingrédients, qui y sont d'ailleurs. Je crois que je suis juste déçue, parce que quand j'ai entendu "film avec une héroïne, réalisé par une femme", je me suis dit que ça allait être différent. Qu'on allait avoir une vraie battante, badass et inspirante. Et c'est pas du tout ce que j'ai vu. Je suis sortie de la salle en colère, ce que mon Barbu n'a pas compris, parce que lui a bien aimé. Moi j'ai bloqué sur tout ce qui me dérangeait et j'ai pas réussi à dépasser ça. Je pense que j'essaierai de le revoir en VOST, pour voir si je l'apprécie mieux, mais j'en doute fortement.

En attendant, j'ai quand même trouvé les scènes de combat assez canons (si on passe sur les nombreuses fois ou j'ai grillé les images de synthèses). Et j'ai beaucoup aimé la BO, surtout le thème de Wonder Woman. Si seulement le film avait pris l'énergie que dégage ce thème pour en faire un film, je pense que ça aurait vraiment tout déchiré. Je ressort de là avec un goût amer dans la bouche, le goût de la déception. Toute la communication du film est axé sur le féminisme, et il est loin de l'être.

Wonder Woman bottant le cul du Patriarcat, illustration de ce que je voulais voir.


Et vous, vous en avez pensé quoi?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mon avis sur le kit Mini Macaron

Parlons sexe.

Le silence, un déménagement et la phobie sociale.