Se réincarner en chat ou la fausse bonne idée du jour.

Je suis une fille à chat. J'aime les chats depuis que je suis toute petite, et je me suis toujours promis que j'en aurai un dès que j'aurai un chez-moi. C'est chose faite depuis 4 ans maintenant, j'ai une minette aussi collante que chouette, qui ne sait pas miauler et qui à tendance à se prendre pour un chien.


La bête. 




Mais quel rapport avec le titre me direz vous? Eh bien à force de vivre avec elle, je me suis mise à l'envier un petit peu. C'est vrai quoi, pour moi qui suis frustrée par ma vie, passer ses journée à dormir, à manger et a avoir des câlins, ça ne doit pas être si terrible ! Oui, mais voilà, comme toute bonne chose, il y a un revers de la médaille. Voici les 5 raisons qui me font un peu plus accepter mon statut d'humain : 

  1. La toilette.

    Ben oui, mine de rien, on réfléchis tout de suite plus à l'idée.
  2. Les puces.

     Oui, nous aussi on peut se faire piquer, on peut attraper des bestioles aussi, mais le sentir qui courent dans les poils tout le temps, non merci !
  3. La nourriture.

     Après, celui-ci reste subjectif, parce que peut être que pour l'odorat de chat, c'est agréable, mais mon nez d'humaine ne trouve pas ça terrible.
  4. La litière.

     Soit c'est une caisse fermée et il faut arriver à y rentrer mais surtout à y respirer, parce que bon, l'odeur reste, soit elle est ouverte et on deviens un super spectacle pour les colocataires.
  5. Les maîtres.

    Je crois qu'on oublie souvent cette constante quand on rêve d'être un chat. On oublie souvent que l'ont peut tomber sur des gens qui traitent mal leurs animaux, que l'on peut ne rien trouver du tout et vivre seuls, en chat errant. On peu aussi tomber sur des maîtres à embêter mais qui vont aimer nous embêter à leur tour, en nous faisant des câlins, des bisous et toutes sortes de papouilles alors qu'on veut juste dormir. 

Alors, vous avez toujours envie d'être un chat? 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mon avis sur le kit Mini Macaron

Parlons sexe.

Le silence, un déménagement et la phobie sociale.